Search
Generic filters
Exact matches only

INTERVIEW N°10 Une Femme Ada, Doctorante en data science

0
2+
8 mois ago

Doctorante en data science, anciennement directrice de recherche chez Domoscio et aujourd’hui Senior data scientist chez CybelAngel, c’est un parcours sans faute pour Marie et chez Helloada nous sommes fiers de vous faire découvrir de tel profil !

Helloada. Merci Marie d’avoir accepté de répondre à mes questions et Bravo pour ce parcours ! J’espère révéler des talents avec votre interview, Tout d’abord parlez nous de vos études et pourquoi le domaine des sciences ?

Marie. Ce sont de très bons professeurs de mathématiques, passionnés, qui m’ont mis le pied à l’étrier au collège ! J’ai ensuite suivi un cursus axé sur les mathématiques, avec une filière scientifique au lycée, une classe de préparation aux grandes écoles (CPGE), puis l’Ecole Centrale de Lyon. Ce qui m’a toujours plu dans les sciences, c’est son aspect énigme et jeu de piste. C’est quelque chose que l’on retrouve dans la data science, autour de l’énigme principale : quelle donnée contient l’information qu’une machine peut utiliser automatiquement ?

Helloada. Comment avez-vous découvert la Data science ?

Marie. Les mathématiques, c’est bien, mais où les utilise-t-on dans l’industrie ? Par “on-dit”, je me suis dirigée vers la banque, et j’ai découvert la Data Science lors d’un stage à la Société Générale. C’était la découverte de tout un domaine, avec des personnes très calées et patientes, c’était super !

Helloada. D’où vient cette appellation ? Et que veut réellement dire Data science ?

Je ne sais pas exactement d’où vient cette appellation, mais ce qui est sûr c’est que la Data Science est un champ très vaste qui regroupe plusieurs sujets : l’analyse de la donnée (qui lui-même contient de la visualisation, des statistiques et de la connaissance métier), de l’infrastructure informatique, du machine learning, et du développement informatique. Je dirai donc que la data science est le domaine qui cherche à comprendre la donnée, afin de créer de la valeur grâce à de l’automatisation.

Helloada. Que faites vous en tant que senior Data scientist chez CybelAngel ? Et si possible décrivez nous un projet sur lequel vous travaillez actuellement.

Mon poste est découpé en deux parties égales. La première couvre du management et de la gestion de projet. La seconde est la partie technique, où je réalise les projets.

Pour donner une idée concrète de projet Data Science chez CybelAngel, chaque jour, nous scannons des milliards de documents, et il faut identifier ceux qui des fuites de données pertinentes concernant nos clients. A la main, cela prendrait un temps fou ! Nous automatisons donc une partie de l’analyse pour déterminer les documents intéressants.

Helloada. On entend de plus en plus parler du machine learning, pouvez vous nous en donner une définition?

Le machine learning, que l’on peut traduire mot à mot par l’apprentissage de la machine, est une partie de la Data Science. C’est la partie de modélisation, d’algorithmie et d’automatisation. C’est ici qu’un modèle est calibré sur des données en captant les éventuels schémas qui s’y trouvent. Pour reprendre l’exemple de projet ci-dessus, si le nom du fichier contient “confidentiel”, c’est en général une fuite de donnée : c’est un exemple de schéma que la machine peut apprendre et qui va lui permettre de déterminer pour un nouveau fichier qui lui est présenté si celui-ci est une fuite ou non.

Helloada. Pour finir des conseils à donner pour les femmes qui souhaitent devenir data scientist.

Marie. Il n’y a pas de parcours unique ! On peut venir à la data science en passant par les mathématiques, par le développement informatique, mais également par une interrogation produit, ou encore depuis un poste de business analyst. Chaque profil apportera ainsi un point de vue et des forces utiles à une équipe de Data Science !

2+

Laisser un commentaire