Search
Generic filters
Exact matches only

INTERVIEW N°14 Une Femme Ada, CEO et fondatrice d’une entreprise sociale

0
0
6 mois ago

Emmanuelle Larroque est une serial entrepreneure passionnée d’innovation sociale. En 2011 elle a fondé Social builder que vous allez découvrir à travers l’interview, en 2017 Cognify un cabinet de conseil et de formation en management et innovation à destination des entreprises et plus récemment en 2018 elle co fonde la Fondation Femmes@numérique. D’ailleurs vous pouvez retrouvez notre première interview dans la catégorie “Elles s’engagent” avec Laure Castellazzi secrétaire générale de cette même Fondation.

Helloada. Vous êtes CEO et fondatrice de Social builder, une entreprise sociale. Quelles sont vos actions?

Emmanuelle. Social Builder est une entreprise sociale qui concrétise les parcours professionnels des femmes dans le numérique via des actions d’orientation, de formation et d’insertion. En d’autres termes, nous sommes présent.e.s à tous les moments de vie pour engager plus de femmes vers les métiers du numérique. Au quotidien, nos actions se concrétisent à travers des événements de sensibilisation comme les bootcamps, ceux sont des journées de pré-formation, coaching et découverte des métiers du numérique. Et parallèle, on poursuit nos actions via notre organisme de formation et notre cabinet conseil qui forment aux compétences digitales et aux métiers de la Tech. 

Helloada. Depuis maintenant 9 ans vous êtes engagé pour plus de femmes dans le numérique, Dernièrement vous avez lancé le programme women in digital 93. Parlez nous du programme et votre ambition pour ce territoire?

Emmanuelle. Women in Digital 93 c’est un programme de retour à l’emploi unique et novateur qui a pour objectif d’augmenter le nombre de femmes dans les métiers du digital, en Seine-Saint-Denis. Pour concrétiser ce programme, nous avons mis en place 3 grands axes: un parcours dédié d’orientation sur notre chatbot d’orientation Adabot, un bootcamp pour sensibiliser et préformer 500 femmes au numérique et un parcours de formation aux métiers de développeuse web et intégratrice web pour 200 femmes de Seine-Saint-Denis. Ce parcours est accessible sans pré-requis de diplôme et favorise les personnes éloignées de l’emploi. 

Helloada. De part votre expérience, pouvez vous nous dire pourquoi les femmes et les jeunes filles ne se sentent pas légitimes dans ces métiers.

Emmanuelle. Aujourd’hui, en France, les femmes représentent seulement 27,5% de l’économie numérique. Les formations numérique sur l’ensemble du territoire continuent d’accueillir moins de 20% de femmes, malgré la mise en place de politique d’inclusion à destination des femmes. Il est important de noter que le numérique est le seul secteur à avoir connu un recul notable de la mixité en 30 ans. De plus, la méconnaissance des métiers, les conditions de travail plus défavorables aux femmes et une représentation genrée des métiers ont éloigné une partie d’entre elles des métiers du numérique.

Helloada. Depuis quelques années nous observons beaucoup d’actions en faveur des femmes, de votre point de vue voyez vous du changement? Au niveau de la parité au travail, de l’entrepreneuriat ou des fonds d’investissement?

Emmanuelle. Au rythme actuel il faudra attendre 2186 pour atteindre la parité femmes-homme au travail. C’est beaucoup trop lent ! C’est pourquoi il faut redoubler d’initiatives à tous les niveaux ! Sensibiliser plus ! Interpeller les pouvoirs publics, les politiques et les dirigeant.e.s pour mettre en place des actions concrètes pour faire bouger les lignes comme avec la signature du Manifeste que nous avons co-construit avec Syntec Numérique pour que plus de femmes se reconvertissent dans le numérique via 6 actions quantifiables. 

Helloada. Pour finir, Helloada est un réseau social professionnel à destination des apprenantes et étudiantes des métiers de la Tech. Nous les accompagnons dans la recherche de stage et d’emploi dans le but d’augmenter la présence des Femmes dans les métiers techniques du numérique. Pensez vous que c’est un axe sur lequel nous pouvons espérer une évolution?

Emmanuelle. Bien sûr ! Nous saluons toutes les initiatives pour faire bouger les lignes, assurer plus de mixité dans la Tech et accroître les opportunités pour les femmes dans le secteur. De notre côté, nous avons conçu et designé Adabot, notre coach digital qui à travers un chabot fait découvrir et oriente les femmes en reconversion professionnelle vers les métiers du numérique.

Helloada. Merci à Emmanuelle pour son engagement et d’avoir accepté de répondre à nos questions.

0

Laisser un commentaire