Search
Generic filters
Exact matches only

INTERVIEW N°5 Une Femme Ada, Cheffe de projet IT et Intrapreneuse

0
1+
11 mois ago

Yael Jacquey-Dehaese, cheffe de projet It et Intrapreneuse au sein de la société générale.

Après plusieurs années à travailler dans le marketing et la communication à la société générale, Yael Jacquey-Dehaese est chargé de l’amélioration de la mixité en tant que cheffe de projet it et décide en parallèle de se lance dans l’intrapreneurariat au sein même de son entreprise. Dans cette interview elle nous parle de sa nouvelle mission en tant que cheffe de projet et de sa startup IT4GIRLS.

Helloada. Vous êtes cheffe de projet it et intrapreneuse fondatrice de la Startup IT4GIRLS au sein de la société générale. Tout d’abord en quoi consiste votre métier ? et que signifie Intrapreneuse?

Yael. En tant que Cheffe de projet, ma mission, globalement consiste à identifier et mettre en place des solutions qui viseraient à améliorer la mixité dans la filière IT du Groupe Société Générale.
Intrapreneuse signifie que j’ai créé une startup à l’intérieur de mon entreprise. J’ai été payée par celle-ci pour développer le projet en interne.

Helloada. Que proposez vous à travers votre startup ? Quel est votre mission?

Nous mettons en place dans les entreprises des ateliers de découverte de la programmation, à destination des filles et dès 8 ans, à l’aide d’outils simplifiés et accessibles à tous. Nous utilisons pour cela le logiciel Scratch, développé par le MIT et disponible gratuitement sur internet.

Par la suite, devant les demandes des parents pour être également formés, nous avons pensé proposer le même format d’atelier aux femmes de l’entreprise. L’idée est de créer un jeu très simple qui leur permet par exemple de réviser avec l’enfant ses tables de multiplication. Les retours sont toujours unanimes et les remerciements pleuvent. Nous sommes heureuses aujourd’hui de pouvoir, comme le disent les feedbacks reçus, « démystifier » la programmation et montrer à des femmes qui ignoraient tout du code, que programmer est à la portée de chacune.

Nous sommes en effet convaincues que les femmes et les filles doivent découvrir elles aussi cet univers passionnant qu’est l’apprentissage du “code” car si le monde de demain ne se fera pas sans l’informatique, il ne doit pas se faire non plus sans les femmes.

Helloada. De part votre expérience dans une grande entreprise et de vos différentes collaborations via IT4GIRLS, pouvez vous nous dire pourquoi les femmes et les jeunes filles ne se sentent pas légitimes dans la Tech et le web?

Yael. Les raisons sont culturelles. Le web est « moins pire » que la tech néanmoins. Les jeunes femmes en France reçoivent des messages de la part de leur entourage, explicites ou implicites, qui font qu’elles se détournent de ces métiers. Le fait que ce secteur compte peu de femme ne les encourage pas à l’investir. Il est difficile d’intégrer un groupe où son genre est sous représenté.

Helloada. Depuis quelques années nous observons beaucoup d’actions en faveur des femmes, de votre point de vue, voyez vous du changement, comme par exemple au niveau de la parité dans les équipes informatiques au sein des grandes entreprises?

Yael. Non, peu de changements, en tous cas pas assez à mon sens. Les biais sont tellement présents et ancrés qu’il faudra plusieurs générations pour que les changements soient visibles. Et encore, si les moyens sont mis pour que ces changements aient lieu !

Helloada. Pour finir, des conseils à donner aux femmes et jeunes filles qui souhaitent devenir cheffe de projet dans ce domaine ? Des soft skills à partager ?

Yael. Oui bien sûr ! Avoir confiance en elles : des garçons moins compétents et moins motivés y parviennent très bien. Avoir en tête que l’informatique était autrefois un domaine où nous trouvions beaucoup de femmes, que c’est un langage comme un autre et qu’il faut simplement être logique et méthodique pour bien maîtriser cette technique, ce que les femmes sont en général !

Merci à Yael d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et de nous parler de IT4GIRLS.

1+

Laisser un commentaire